10.05.2021 Coronavirus Les forains saisissent la ministre de lIntérieur LAvenir
Lundi 10 mai 2021 12:54 - E. H. - L'Avenir
 
Les forains ont décidé de mettre en demeure la ministre de l'Intérieur: ils veulent une réponse sur leur réouverture.
 
«Attention au départ » ou «roulez jeunesse»: cela fait plus d'un an que les cœurs de village et des villes n'ont plus retenti à l'appel des forains au moment de lancer leur manège.
 
Le secteur se dit abandonné et a décidé «de mettre en demeure la Ministre de l'Intérieur de prévoir une réouverture du secteur pour le 1er juin prochain au plus tard.»
 
« On ne comprend toujours pas pourquoi on est oublié, peste Patrick Decorte de l'Union des Industriels Forains Belges. On ne sait pas quand on va rouvrir et dans quelles conditions.»
 
Les arguments du secteur ne laissent pas insensibles puisque leurs activités se déroulent majoritairement en extérieur. «On est enragé quand on voit qu'on rouvre les parcs d'attractions. Les fêtes foraines, c'est à l'extérieur surtout dans les petites communes avec quelques forains et quelques centaines de personnes.»
 
Au stade actuel, tant les autorités communales, que les comités organisateurs ou les forains ne savent de quoi seront faites les prochaines semaines. «Avant, on nous considérait comme de l'événementiel. Maintenant, on nous dit qu'on doit s'aligner sur les marchés: les ministres ne savent pas quoi faire avec nous!»
 
D'autant plus que la saison reprend généralement avec les carnavals et le secteur n'a pas envie de rater cette saison après une année 2020 très difficile. «On a quand même pu faire des petites kermesses comme à Namur et à Arlon et tout s'est bien passé. Chaque champ de foire était fermé avec une entrée contrôlée. Il y a eu moins de monde que d'habitude mais on n'avait pas dû payer l'emplacement.»
 
Les déclarations de ce week-end n'ont pas permis de calmer les forains: «on va nous interdire la foire du Midi mais on autorisera Tommorrowland...»