Benoit Lutgen, Président du cdH, a lu avec stupéfaction le communiqué de presse des nouveaux co-présidents d'Ecolo concernant le projet d'aire pour les gens du voyage à Wattrelos en France.

 

Contrairement à ce que les co-présidents d’Ecolo affirment, ce projet est situé exclusivement sur le territoire français. Les autorités de Mouscron n'ont donc pris aucune décision à ce sujet. Pour la bonne information des co-présidents d’Ecolo, un bourgmestre belge n'a pas la possibilité de décider de projets en territoire étranger…

Leur affirmation relève donc de la fausse information.

Comme l'a indiqué Dominique Baert, le Député-Maire de Wattrelos, ce projet est exclusivement français et sa volonté est de protéger l’intimité des gens du voyage et des riverains.

Comme pour n'importe quel camping ou projet, il va de soi que le respect de l'intimité et de la vie privée sont des éléments importants.

Certains représentants des gens du voyage se sont d'ailleurs exprimés en faveur de cette protection pour respecter leur intimité.

Comparer cette situation avec le mur de Berlin ou des murs au Proche-Orient comme le fait Ecolo relève de la comparaison outrancière et d'une grave banalisation de ces faits.

Enfin, pour la bonne information d'Ecolo, les 2 seules aires en activité en Wallonie sont celles initiées par des bourgmestres cdH, à Bastogne depuis 20 ans et à Namur depuis quelques mois.

CDH Posté le 18 Mai 2015