Article de A.BT dans la Meuse de H-W du 30 mai 2014

Dans notre édition du 23 mai, nous évoquions la facture d’électricité à charge de la commune de Nandrin et plus spécifiquement le « trou » de 10.000 euros relevé sur deux ans. Lors du conseil, les forains ont été pointés du doigt. Certains se seraient branchés sans autorisation sur les coffrets communaux.
« Il y a eu une alimentation anarchique en énergie des manèges par certains exploitants d’activités » a précisé le directeur général Pierre Jamaigne.

Une accusation que réfute vigoureusement Patricia Burdot, une foraine dont nous avons publié la photo du manège. 
« On nous accuse de voler de l’électricité à la commune, c’est totalement faux, affirme-t-elle. L’année dernière, nous avons téléphoné à la commune pour avoir l’autorisation de nous brancher sur le coffret, ils ne nous ont fait aucune recommandation particulière. 
Nous participons à la fête de Villers-le-Temple durant cinq jours par an, comment voulez-vous que nous consommions 70.000 KWh d’électricité !
Nous ne sommes pas les seuls à utiliser cet emplacement, c’est un village touristique, certaines caravanes font halte à cet endroit. Le trou dans la facture peut aussi avoir été causé par des citoyens. C’est un peu facile de nous faire porter le chapeau et de tripler le coût de nos emplacements.
Sans nous, le village sera mort et sans animation ».