Le maire de Rome Ignazio Marino a banni le mot "nomade" de toutes communications dans lequel le conseil de la ville dans une promesse de maîtriser la discrimination contre les communautés Rom, Sinti et gens du voyage.

09/04/2014 - Dans une circulaire du personnel qui était publié dans "Il Messaggero", le maire parlant des policiers qui promettaient "l'intégration", comme pas de longues références aux gens de la communauté Rom, Sinti et gens du voyage comme "nomades".

"Je pense que c'est un des facteurs clés dans le contrôle de la discrimination", dit-il.
"A partir de maintenant, quand ça arrive à la communication institutionnelle et aux actes d'avant-projet administratifs, le terme correcte à utiliser, à la place de 'nomades', est 'Roms, Sinti et Caminanti (gens du voyage)'.

"J'espère que, à travers ce simple changement de terminologie, ça reflète que le conseil de la ville répond à tous les peuples vivant dans les limites du territoire".
Entre 120.000 et 180.000 gens font partie des communautés Rom, Sinti et voyageur en Italie, selon un rapport du gouvernement établi en 2011.

Lire plus sur http://www.thelocal.it/20140409/rome-mayor-bans-the-word-nomad