La princesse Victoria de Suède lors du lancement du Livre blanc sur les abus et les violations des droits des Romes dans les années 1940, au centre de conférences Norra Latin, le 25 mars 2014 à Stockholm Dans cette photo : Victoria de Suède

Victoria de Suède n'a pas eu de grand répit, à son retour de sa visite officielle au Ghana et en Tanzanie, pour se remettre de toutes les émotions vécues en Afrique. Après un week-end où elle a pu profiter pleinement de son mari le prince Daniel et de leur fille la princesse Estelle au terme d'une longue semaine de séparation (ce qui n'arrive quasiment jamais !), l'héritière du trône de Suède avait cette semaine trois engagements.

Lundi, la princesse Victoria était au repos tandis que Daniel remettait un prix à son nom dans un lycée de Lulea, passant sans doute la journée à leur domicile du palais Haga avec Estelle. La fillette, au passage, a été si gâtée par ses compatriotes à l'occasion de ses 2 ans, en messages et en cadeaux, que ses parents n'ont pas pu répondre à tout le monde individuellement et ont adressé un message officiel à tous ceux qui ont eu de délicates attentions pour leur progéniture.
Mardi 25 mars 2014, Victoria de Suède présidait à Norra Latin, le centre de conférences de Stockholm, la cérémonie de lancement du "Livre blanc" du gouvernement sur les abus et les violations des droits des Roms survenus dans les années 1940. Confrontée à l'époque à un important afflux de Roms du Kosovo, la Suède avait, comme certains de ses voisins, eu recours pendant de longues années à la stérilisation d'une partie des immigrées (une femme sur quatre environ), aux expulsions, quand les Roms n'étaient pas exposés à mourir de froid faute de logement, plaçant leurs bébés dans les orphelinats pour leur survie... Le Livre blanc, richement documenté à partir d'archives, de rapports et de témoignages de Roms, revient sur cette période de mésactions et de discriminations (pas d'accès aux écoles, par exemple), que l'Etat a déjà reconnues, indemnisant plus de 60 000 victimes en 1999.
De nombreux représentants de la communauté rom, dont les personnes qui ont témoigné de leur histoire familiale dans cet ouvrage, à la fois devoir de mémoire et outil de compréhension de la minorité rom au présent, étaient présents lors de cette cérémonie importante à laquelle prenaient part également des parlementaires ainsi que le ministre suédois de l'Intégration.
Le lendemain, mercredi 26 mars, la princesse Victoria changeait totalement de registre, célébrant la Journée du cerveau organisée par la Fondation suédoise du cerveau. Très chic dans un ensemble noir et blanc, l'héritière du trône a attentivement suivi la présentation des résultats de travaux d'études concernant des aspects aussi divers que les AVC, le rôle du sommeil, la maladie d'Alzheimer, le cerveau de l'enfant...
Enfin, ce jeudi 27 mars, tandis que ses parents le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia de Suède achevaient leur visite officielle de deux jours en Lettonie, elle ponctuait sa semaine d'activités officielles à Oskarshamn, dans le comté de Kalmar, par une visite à la centrale nucléaire qui y est implantée et à la société de traitement des déchets nucléaires.

Source : Pure FM (Jeudi 27 mars 2014)