Patrick WILLIAMS
Parenthèse, 1998

L'ouvrage s'attache à l'analyse de l'activité musicale proprement dite, les anecdotes biographiques ne constituant qu'un des éclairages : cette approche permet de révéler les forces et les enjeux qui donnent son caractère unique à l'oeuvre de celui qui, dès son vivant, fut perçu comme un personnage de légende.

La dimension véritable de l'instrumentiste et du musicien se révèle en outre dans la présentation raisonnée de la postérité de Django : ce « jazz manouche » qui, sans guère se soucier de reconnaissance, fait avancer ses courants multiples et fertiles.