C’est en septembre 2001 que le Centre d'Action Interculturelle de la Province de Namur décide de mettre sur pied, à la demande de Thierry DETIENNE, Ministre Wallon des Affaires Sociales, le projet "Centre de Médiation des Gens du Voyage de la Région Wallonne." Car en Wallonie, depuis la disparition de COPRODEV, aucun pouvoir politique ni aucune structure associative ne s’est préoccupé de l’accueil des Gens du Voyage. Deux ans plus tard, en octobre 2003, ce projet donne naissance à l'asbl "Centre de Médiation des Gens du Voyage en Wallonie".

La politique d’accueil des Gens du Voyage s'articule alors autour de l’encouragement (et non pas de l’obligation) des communes a aménager des aires de passage d’une part et de l’accompagnement des communes en impulsant la création du Centre de Médiation des Gens du Voyage, d’autre part.

Celui-ci est donc né de la rencontre entre cette volonté politique et l’expérience du Centre d’Action Interculturelle de la Province de Namur en matière de médiation interculturelle.

Depuis lors, au fil de ses rencontres avec les familles, les associations, les services publics, ... , le Centre de Médiation des Gens du Voyage s'est aperçu que les besoins dépassaient largement la question de la gestion du séjour temporaire des groupes. Ainsi, les actions du Centre de Médiation se sont élargies pour répondre à des demandes en termes d'accompagnement administratif et social, de formation, d'éducation, de logement, ... La médiation restant la méthode d'action sociale privilégiée pour la mise en oeuvre de ces actions.

Après quelques années d'existence, le Centre de Médiation a aussi été interpellé de manière très ponctuelle par des demandes de services qui travaillent avec des familles roms en provenance des pays d'Europe centrale et orientale. Ces services nous ont fait part de leurs difficultés dans leur travail socio-éducatif avec les familles roms.

Ainsi, en 2007, suite à l'engagement d'un travailleur social/interprète dans plusieurs langues slaves, nous avons commencé concrètement à rencontrer des familles roms et à les accompagner dans leurs démarches administratives, sociales, ... Nous avons ainsi pu commencer à nous rendre compte de l'importance et de la diversité des situations, des besoins et des demandes.

Notre travail avec la population rom en provenance des pays d'Europe centrale s'amplifiant depuis lors, l'assemblée générale lors de sa séance du 31 mars 2010 a adapté son nom et pour devenir le « Centre de Médiation des Gens du Voyage et des Roms en Wallonie ».