Ce vendredi 9 octobre, le Gouvernement wallon, représenté par le ministre-Président Paul Magnette et le Ministre Maxime Prévot a présenté son premier plan transversal de lutte contre la pauvreté.

Le plan s’articule autour d’axes thématiques. Il se base sur l’indicateur européen de « déprivation matérielle ». Cet indicateur mesure la pauvreté selon le nombre de situations de la vie courante auxquelles une personne ne peut faire face. Il s’agit, par exemple, de ne pas pouvoir affronter des dépenses imprévues, ne pas manger un repas contenant des protéines tous les deux jours ou ne pas chauffer correctement son logement. Cette approche permet de définir des actions très concrètes.



Télécharger la synthèse du Plan de Lutte contre la Pauvreté