Faute de pouvoir proposer une aire spécialement dédiée aux gens du voyage comme on en trouve dans une dizaine d’autres entités en Wallonie, les autorités communales de Charleroi ont imaginé une alternative temporaire. A Couillet, elle a mis à disposition un terrain à un groupe nomade de près d’une quarantaine de caravanes. La Ville a ainsi fait suite à une demande de gens du voyage tout en posant ses conditions. Un accord qui semble convenir aux différentes parties.

Source : Telesambre - 28 septembre 2017 09:30