Ce jeudi 22 juin, l'équipe du Centre de Médiation des Gens du Voyage s'est rendue à Gand pour visiter un terrain consacré à l'accueil et au séjour des Gens du Voyage. La Ville de Gand a cela de particulier qu’elle est caractérisée par une forte concentration de Gens du Voyage, qui font de son territoire l'un des principaux lieux de passages en Flandre. Riche d'une expérience de plusieurs années dans l'organisation du séjour temporaire des Gens du Voyage, la Ville a déployé, au travers de l'association In-Gent vzw, de nombreuses activités et services en plus de la gestion de son terrain d’accueil.

Le terrain que nous avons découvert est un site dédié au séjour temporaire: il n'est donc pas voué à la résidence permanente de familles vivant en caravanes, mais bien à l'accueil de groupes de Gens du Voyage qui s'y installent pour quelques semaines avant de reprendre la route. Il dispose d'installations sanitaires (douches et toilettes en   « dur »), ainsi que d'un accès à l'eau et à l'électricité. Accessible toute l'année, ce terrain a une superficie qui permet d'accueillir environ 25 caravanes.

A l'entrée du site se trouve un petit local où travaillent trois personnes de l'association In-Gent vzw. Cette équipe dynamique s'occupe de l'organisation des séjours (réservations, arrivées et départ des groupes) et garantit une présence quotidienne sur le terrain. Une presque cohabitation avec les groupes du Voyage donc, qui, à première vue, semble convenir  aux habitants temporaires du terrain. En assurant des relations respectueuses et une offre de services concrets et efficaces, les trois travailleurs du terrain semblent en effet être parvenus à optimaliser leur présence au sein des groupes. Leur position d' « intermédiaire » leur permet d'agir comme point de contact pour les occupants du terrain, mais aussi pour leurs voisins sédentaires et pour les services amenés à se rendre sur les lieux. (C'est le cas notamment du Service Propreté de la Ville de Gand, qui assure la collecte des poubelles de manière quasi quotidienne)

Au-delà de ces fonctions de gestion et de communication, de nombreuses activités sont organisées au profit des Gens du Voyage présents sur le terrain. Notamment le suivi et l'orientation des demandes sociales, administratives, médicales (des informations souvent difficiles à obtenir pour de nouveaux arrivants), mais aussi l'offre régulière d'activités éducatives sur le terrain. Celles-ci permettent à une douzaine d'enfants de s'approprier des bases de lecture, d'écriture et de calcul, à une fréquence pouvant aller jusqu'à plusieurs demi-journées par semaine. Des animations plus récréatives sont également mises en place, avec des tournois de sport, des fêtes de voisinage, des activités créatives... De nombreux exemples de bonnes pratiques inspirantes et qui semblent porter leurs fruits. 

Indéniablement, l'expérience de l'association In-Gent prouve une fois de plus que le séjour temporaire, lorsqu'il est organisé, est un projet possible, réaliste, et plus confortable pour tous. La visite d'étude à Gand est donc l'occasion pour le Centre de Médiation de rappeler à nouveau que la mise en place de conditions d'accueil dignes permet non seulement de rencontrer les besoins des familles du Voyage, mais aussi d'améliorer leur insertion dans la région et de renforcer leur développement socio-culturel.