Le Comité National des Gens du Voyage et le Centre de Médiation des Gens du Voyage ont le plaisir de vous inviter à leur conférence intitulée « Quel accueil pour les Gens du Voyage en région bruxelloise ? ». Celle-ci se déroulera le lundi 28 novembre 2016 à 16h45 à la Maison du Livre de Bruxelles (Rue de Rome, 24 - 28 à 1060 - Saint-Gilles). Plan d'accès 

La situation des Gens du Voyage en Belgique est, depuis de longues années, synonyme de conflit, de refus et d’expulsion. Aujourd’hui encore, et ce malgré les règlementations mises en place, la gestion du séjour temporaire des Gens du Voyage est trop souvent source de tensions, de rejet, et de difficultés techniques et concrètes pour les autorités locales. Cette situation complexe a déjà été pointée du doigt par diverses instances européennes. En 2012, la Belgique a d’ailleurs été condamnée par le Conseil de l’Europe pour violation de la Charte Européenne des Droits Economiques et Sociaux. Parmi les problèmes distingués, le manque de terrains pour garantir un accueil digne des Gens du Voyage, les difficultés qu’ils rencontrent sur le plan administratif et la stigmatisation dont ils font l’objet. Le récent rapport du Commissaire aux Droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, Mr. Nils Muiznieks, souligne les mêmes problématiques et parle d’une « hostilité profonde à l’encontre des Gens du Voyage ».

Le mode de vie mobile est pourtant une réalité incontournable, qui demande des réponses concrètes afin de rencontrer les besoins des familles du Voyage et d’assurer la satisfaction et la quiétude des populations locales. C’est ainsi que depuis quelques années, certaines communes se sont engagées dans l’organisation de l’accueil des Gens du Voyage en Belgique. L’expérience menée nous a montré que prévoir et gérer l’accueil des Gens du Voyage, loin de provoquer un " afflux massif ", réduit au contraire les risques de tension parce qu’elle permet aux autorités locales de prévoir ou d’anticiper ces situations récurrentes.

Aujourd’hui, l’expérience accumulée en région wallonne nous permet de faire le point sur les fondamentaux de la gestion du séjour temporaire des Gens du Voyage lors de la conférence du 28 novembre. Forte de la présence de représentants des Gens du Voyage, d’experts et d’acteurs de terrain, l’objectif de cette conférence sera d’offrir aux acteurs-clé de la région bruxelloise un ensemble d’informations sur ce qui, au fil des années, s’est profilé dans les communes accueillantes comme les outils et modalités nécessaires à l’organisation objective et pratique du séjour temporaire.

Inscription souhaitée par bulletin, par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou par fax : 081/85 93 99.

Dans l’attente de vous rencontrer lors de cette conférence, nous vous prions de recevoir, Madame, Monsieur, nos meilleures salutations.

 

 

Ahmed AHKIM
Directeur

 

Programme


 CONFERENCE

« Quel accueil pour les Gens du Voyage à Bruxelles ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 28 novembre 2016 à 16h45
Maison du Livre de Bruxelles - Rue de Rome, 24-28 à 1060 - Saint-Gilles

 

16h30 – Accueil

16h45 – Mot de bienvenue par Mme Joëlle BAUMERDER, directrice de la Maison du Livre,
               Introduction, M. Ahmed AHKIM, directeur, Centre de Médiation des Gens du Voyage

17h00 – Comprendre les Gens du Voyage, M. Alain REYNIERS, anthropologue, Université
                 Catholique de Louvain

17h30 – Quel droit pour l’habitat mobile en Belgique ? M. Nicolas BERNARD, professeur de Droit à
              l’Université Saint-Louis

17h45 – La commission régionale du logement mobile M. Fotios TOPALIDIS, collaborateur,
            Cabinet de Céline FREMAULT, Ministre bruxelloise du Logement

18h00 – L’accueil des Gens du Voyage en Wallonie, M. Pascal DEGAILLIER, conseiller, Cabinet de
            Maxime PREVOT, Ministre Wallon de l’Action sociale

18h15 – Qui sommes-nous ? Que voulons-nous ? M. CHARPENTIER, président du Comité National
            des Gens du Voyage

18h30 - Débat – échange avec la salle

18h45 – Conclusions par Maître Jean-Marie DERMAGNE, avocat au barreau de Namur, syndicat
            des avocats pour la démocratie

19h00 – Fin de la conférence & Verre de l’amitié.