Grand rassemblement à Saintes

 

 De 150 à 200 caravanes occupent depuis dimanche après-midi un terrain privé situé dans le village de Saintes, dans l'entité de Tubize (Brabant wallon).

 

Les autorités locales ont réuni lundi les différents services de secours et de police afin que la sécurité de tous puisse être assurée. "Ces voyageurs sont les bienvenus chez nous, mais ils devront idéalement quitter les lieux avant le 21 juillet, date à laquelle une importante manifestation est programmée sur le terrain occupé", explique le premier échevin tubizien.

Un titre d'occupation provisoire signé par le bourgmestre

La solution trouvée par la commune est de conclure un titre d'occupation provisoire pour les gens du voyage. Ils devraient ainsi avoir libéré le terrain pour le 21 juillet, et ainsi permettre l'organisation des festivités locales à l'occasion de la fête nationale.

RTL TVI : publié le 14 juillet 2015 à 07h40

 

 
Plus de 150 occupent un terrain privé situé dans le village de Saintes (illustration). - RTBF

Un débarquement inattendu à Saintes, dans le Brabant wallon : 150 caravanes de gens du voyage occupent depuis dimanche après-midi un terrain privé situé dans le village de cette entité de Tubize.

Ce lundi, la tension est un peu retombée après des échauffourées avec la police la veille.

Les autorités locales ont réuni lundi les différents services de secours et de police afin que la sécurité de tous puisse être assurée. "Ces voyageurs sont les bienvenus chez nous, mais ils devront idéalement quitter les lieux avant le 21 juillet, date à laquelle une importante manifestation est programmée sur le terrain occupé", a expliqué le premier échevin tubizien, Pierre Pinte. Précisons qu'après les festivités du 21 juillet, un jumping est également prévu au début du mois d'août.

"Tous les services de secours et de police ont été avisés. Je rencontrerai prochainement les responsables de la communauté afin de conclure avec eux un titre d'occupation provisoire", a déclaré l'échevin tubizien.

La communauté présente à Saintes a récemment séjourné à Amay (province de Liège) et à proximité de l'aéroport de Charleroi.

"Nous sommes ouverts à l'accueil de ces communautés, pour lesquelles nous avons d'ailleurs mis un terrain à disposition à Tubize", a précisé Pierre Pinte, qui indique toutefois que le terrain prévu par la commune n'est pas adapté à un groupe aussi important. "Notre terrain ne peut malheureusement accueillir qu'une quarantaine de caravanes". "Il serait temps que les autres communes se décident également à enfin mettre des terrains à disposition de ces groupes qui existent depuis des siècles et qui font partie intégrante de notre société. Ceux-ci ont rentré une cinquantaine de demandes dans différentes entités, qui leur ont été refusées", regrette le premier échevin.

 

 

RTBF avec Belga : publié le lundi 13 juillet 2015 - Mis à jour le lundi 13 juillet 2015 à 17h2