Cet article provient de la "Libre Belgique" du mardi 25 novembre 2014.

Sambreville - Le marché d'aménagement au conseil communal.
Voici un bout de temps que l'on parle, en terre sambrevilloise, de l'aménagement d'une aire d'accueil à destination des Gens du voyage. Une convention avec la Région avait été signée en 2009. Le projet avance puisque, ce mercredi soir, le conseil communal se penchera à la demande du collège sur la question du "marché de travaux ayant pour objet les raccordements d'eau et d'électricité de cet espace de convivialité".

C'est bien du mode de passation du marché dont il sera question, et de la fixation des conditions. La commune va pouvoir lancer les procédures d'attributions. On peut donc raisonnablement penser que les travaux auront lieu dans la première moitié de l'année prochaine, rendant ainsi le site opérationnel dès le second semestre de 2015.
Il est notable qu'à Sambreville, un tel dossier passe sans encombre alors que partout ailleurs, la question des "gitans" soit très sensible. Et que leur arrivée dans des communes, dans des endroits forcément inappropriés, fasse grincer des dents, surtout lorsqu'il s'agit de grands groupes de plus de 100 personnes.

Trois bonnes raisons

Il y a au moins trois bonnes raisons qui expliquent ce bon accueil sambrevillois. D'abord, le sujet a fait l'objet d'un large dialogue, et pas seulement au niveau politique (même si le MR s'est souvent abstenu sur ce dossier). Il y a des concertations avec des associations locales par exemple, ainsi qu'avec les représentants des Gens du voyage.
Ensuite, il y a le choix du site : la rue de la Larronnerie à Auvelais. C'est un endroit calme, relativement à l'écart des habitations, et néanmoins à proximité d'un grand axe de circulation, la RN90.
Enfin, le terrain sera aménagé pour accueillir un nombre limité de familles : une vingtaine de caravanes. Il y aura des locaux avec toilettes et douches.

L.S.