Les gens du voyage pourront toujours être accueillis à Amay. La Province met un terrain à disposition de la Commune car le terrain initial a été vendu à une entreprise.

La Province de Liège vient de donner son accord aujourd’hui pour mettre à la disposition de la Commune d’Amay un terrain. Elle pourra y accueillir les gens du voyage durant l’été. Car le terrain qu’ils occupaient jusqu’à présent appartenait à la SPI et celle-ci a accepté de le vendre à la société de tri Recyrom.

Cette entreprise est déjà installée à Amay mais elle veut s’agrandir. Le terrain était occupé de façon précaire par les gens du voyage, c’était donc prévu qu’une autre solution soit trouvée. Dès qu’il a été envisagé de le vendre, la Commune d’Amay, la Province de Liège et la SPI se sont rencontrées à la demande d’Amay pour dégager une solution permanente. Comment?

La Province va bientôt être propriétaire d’un terrain qui appartient à la SPI et qui est situé à l’arrière du hall de stockage de sel de la Province et du bâtiment relais de la SPI. Elle compte y entreposer une partie du stock de sel de déneigement pendant l’hiver. Au printemps, la parcelle sera libérée du sel. Elle peut dès lors convenir à l’installation des gens du voyage. Elle a la dimension nécessaire, ce que demandait d’ailleurs la Commuend’Amay. On pourra y installer des sanitaires permanents comme le souhaitent les gens du voyage. Dès le mois d’avril, le terrain sera à la disposition de la Commune d’Amay via une convention tripartite qui en déterminera les modalités pratiques.

Source : L'Avenir